Daniel Olère

Né le 19 janvier 1902, à Varsovie, Pologne, et mort le 21 août 1985 à Noisy-le-Grand, en France. Peintre et sculpteur juif polonais, naturalisé français en 1937, sous le nom de David Olère

Il naît dans une famille juive de Varsovie d’un père médecin et d’une mère sage-femme. Il montre un talent précoce pour la peinture et entre à 13 ans à l’école des Beaux-Arts de Varsovie, en dépit de son jeune âge et du numerus clausus à l’encontre des Juifs. Il obtient une bourse et quitte la Pologne pour Berlin trois ans plus tard. Il y est engagé par Ernst Lubitsch à l’Europäische Film Allianz comme peintre, maquettiste et décorateur de studio.

En 1923, il émigre à Paris, s’installe à Montparnasse, fréquente de nombreux artistes, travaille comme affichiste à la Paramount et enseigne à l’académie de la Grande Chaumière.

Mobilisé en 1939 puis déporté en 1943, David Olère connaîtra les horreur de la seconde guerre. Revenu à Noisy-le-Grand, Olère ne nourrit plus son art (dessins, peintures et sculptures) que dans une perspective de témoignage. C’est son seul moyen de supporter l’horreur vécue et sa seule motivation à survivre. Ses œuvres sont considérées comme un témoignage visuel de première importance.

Source: Wikipédia