Clément Hurel

1927 – 2008

Très tôt, il s’oriente vers le cinéma, travaillant régulièrement avec les firmes Gaumont, RKO, SNC (Société Nouvelle de Cinématographie, René Pignières et Gérard Beytout) et Hammer Film Productions.
Au cours de sa carrière, principalement orientée vers le cinéma et la publicité, il a réalisé plus de 1500 affiches dont certaines devenues légendaires (À bout de souffle, La Traversée de Paris, Il était une fois en Amérique, Le Bal des vampires). Clément Hurel est, avec René Ferracci, Boris Grinsson, Michel Landi et Jean Mascii, l’un des plus prolifiques auteurs d’affiches de cinéma en France durant la seconde moitié du vingtième siècle.

Passant avec aisance d’un style réaliste (Les Mains sales) à un trait plus léger et humoristique (Le Gendarme de Saint-Tropez, La Jument verte), c’est lui qui, le premier, réalisa des affiches en format extra large (320 x 120 pour Le Chemin des écoliers) ou extra haut (120 x 320 pour Voulez-vous danser avec moi ?).
Très critique sur le milieu du cinéma où le statut d’affichiste fut longtemps déconsidéré par une grande partie des producteurs et distributeurs, il tenta dans les années 1980, avec d’autres affichistes de renom, de faire reconnaître le droit de propriété intellectuelle sur leurs œuvres, trop souvent reproduites à des fins commerciales sans que des droits d’auteur ne leur soient reversés.

Clément Hurel est décédé le 12 février 2008 à l’hôpital Bretonneau à Paris.

Source: Wikipédia